eutonie-crree

 

L'eutonie permet de se mouvoir aisément dans tous les actes de la vie

L'EUTONIE           Méthodes et pédagogie

 

Déroulement d'une séance d'eutonie

 

Pendant une séance, le professeur d'eutonie invite chaque participant à « vivre » la découverte des sensations car il ne s'agit pas d'exercices à imiter ou à reproduire, mais véritablement, à être présent à chaque instant, présent à soi et à l'environnement, en observation constante des sensations qui apparaissent et que l'on perçoit.

 

Différents moyens sont utilisés, par exemple :

  • la découverte et la prise de conscience de son corps par des expériences simples, ludiques, à l'aide d'objets divers tels que balles, baguettes de bambou, foulards, sacs de marron, bûches,

  • la perception de ses tensions et de certaines douleurs par des positions spécifiques, des mouvements.

Différentes techniques et procédés sont expérimentés pour se détendre, atténuer les tensions, trouver l'équilibre tonique et l'unité du corps, rechercher l'économie de l'effort dans le mouvement : des plus simples et naturels tels que l'étirement et le bâillement, en passant par le « laisser-faire » c'est-à-dire la passivité consciente, puis par le toucher, les pressions, les appuis, pour aller vers l'expérimentation du contact, des micro-étirements, entre autres.

 

Au fur et à mesure des séances, vont se révéler et se développer la conscience de la peau, de l'espace intérieur, de la charpente osseuse, appuyé par quelques notions d'anatomie (afin de ne pas rester dans le vague et le flou), la perception des sensations présentes, des tensions, ainsi tout un travail en profondeur va s'établir, se mémoriser.

 

Séance d'eutonie : le genou entre sac de marrons et ballon Le genou entre sac de marrons et ballon

 

Une pédagogie de la découverte

 

Elle évite toute induction, toute suggestion de la part de l'animateur qui respecte la personnalité de chacun, en tenant compte scrupuleusement des effets et des réactions de la personne.

Elle est relativement non directive, les consignes se faisant sous forme de propositions.

Elle permet de faire prendre conscience d'un vécu immédiat, par la suite la verbalisation offre l'occasion de relater, d'exprimer ce vécu en restant dans le domaine du clair, du précis, du concret.

Chaque vécu est considéré comme une expérimentation première qui peut se mémoriser avec l'arrière plan des expériences précédentes, ce qui demande, pour l'animateur, un renouvellement continuel des procédés et des consignes afin de na pas tomber dans les conditionnements.

Le professeur, à l'écoute, adapte ses propositions à partir de la perception de l'état tonique des participants et les accompagne, grâce à une large gamme de procédés, en respectant le rythme de chacun, vers l'expérimentation, la découverte, l'autonomie.

 

Aucun modèle, aucune démonstration, en particulier dans le mouvement, ne viennent appuyer ou confirmer une proposition, la sensation devenant bien souvent le moteur de ce genre de mouvement.

 

 

 

 

La démarche va dans le sens de la création permanente.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© eutonie-crree - 5 route des Grands Crus - 21220 BROCHON